Agence QMI
Agence QMI

Les chèvres ou les faucons en avion, c'est fini

Les chèvres ou les faucons en avion, c'est fini

Photo AFP

Agence QMI

Il n'est plus possible de voyager à bord d'un avion d'American Airlines avec un faucon ou une chèvre. La compagnie aérienne a mis à jour son règlement, lundi, sur les animaux de soutien émotionnel acceptés dans ses appareils.

Ceux qui désirent emmener leurs animaux de compagnie dans les airs doivent remplir des formulaires au moins deux jours à l'avance et également se plier à de nouvelles restrictions sur les espèces admises.

«Nous prenons en considération les besoins particuliers de nos clients, des vétérans jusqu'aux personnes qui vivent avec un handicap, et leur besoin légitime d'être accompagné d'animaux de travail ou de soutien. Malheureusement, les bêtes qui n'ont pas été dressées peuvent représenter un problème de sécurité pour notre personnel, nos clients et nos chiens de travail», a indiqué la compagnie dans un communiqué de presse, lundi.

Le rôle des animaux de soutien émotionnel est notamment d'apaiser ceux qui souffrent, par exemple, d'anxiété ou de dépression. Ils étaient généralement admis à bord et ce, gratuitement, s'ils respectaient certaines exigences.

Mais leur présence dans les avions a explosé dans les dernières années. American Airlines rapporte que le nombre de clients transportant ces animaux a augmenté de plus de 40 % entre 2016 et 2017.

Le transporteur veut maintenant serrer la vis aux voyageurs, en exigeant notamment que les passagers se déplaçant avec un animal de soutien fournissent à l'avance une lettre d'un professionnel de la santé, qui sera éventuellement contacté pour confirmer les besoins. Dans le passé, il était possible de fournir la documentation demandée le jour même du voyage.

Les animaux admis à bord devront également remplir certains critères de comportement, comme ne pas se montrer agressifs, et ils devront être tenus en laisse tout au long du trajet.

Enfin, certaines espèces seront simplement refusées en raison du risque qu'elles présentent pour la sécurité ou la santé publique. Furets, araignées, poulets et faucons devront rester sagement à la maison, tout comme les animaux à l'hygiène discutable ou ceux qui sentent mauvais.

Les chevaux miniatures sont toutefois acceptés, tant et aussi longtemps qu'ils ont été entraînés comme animaux de travail.

Ce nouveau règlement entrera en vigueur le 1er juillet prochain.

Les compagnies Delta et United ont, elles aussi, publié de nouvelles règles sur les animaux de soutien émotionnel plus tôt cette année.

Ne sont plus admis à bord des avions d'American Airlines:

- Amphibiens;

- Furets;

- Chèvres;

- Hérissons;

- Insectes;

- Reptiles;

- Rongeurs;

- Serpents;

- Araignées;

- Phalanger volant (!);

- Oiseaux non domestiques (sauvagine, oiseaux de ferme, gibier à plumes et oiseaux de proie);

- Animaux à cornes, à défense ou à sabots (excluant les chevaux miniatures spécialement entraînés comme animaux de travail);

- Tout animal malpropre ou présentant une odeur.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos