AFP
Agence QMI

Trump dit travailler avec Xi Jinping à une issue pour le géant chinois ZTE

Trump dit travailler avec Xi Jinping à une issue pour le géant chinois ZTE

AFP

AFP

NEW YORK | Le président américain Donald Trump a indiqué dimanche travailler avec son homologue chinois Xi Jinping à une solution pour donner au géant chinois des télécoms ZTE, frappé par une sanction américaine, « un moyen de reprendre ses activités, vite ».

« Le département (américain) du Commerce a reçu l'ordre d'y parvenir! », a tweeté le président américain au sujet d'une issue pour ZTE, dont l'activité est gravement perturbée par l'interdiction, prononcée mi-avril par l'administration Trump, de toutes les exportations de composants américains destinés au groupe de télécommunications, pour une durée de sept ans.

Le président américain a semblé donner des gages d'ouverture sur le dossier ZTE, estimant que « trop d'emplois (avaient été) perdus en Chine » à cause de cette crise.

Mercredi, le géant chinois qui a réalisé, en 2017, un chiffre d'affaires de 108 milliards de yuan (16,7 milliards de dollars), a annoncé que « les principales activités du groupe (avaient) cessé » à la suite de la décision américaine, qui met en danger la survie même de ZTE.

Fer de lance du développement des infrastructures 5G (internet mobile ultrarapide) en Chine, ZTE, qui compte plus de 74 000 employés, est très dépendant de composants électroniques achetés aux États-Unis pour ses réseaux télécoms à fibre optique.

Le groupe s'appuie aussi sur des microprocesseurs américains et le système d'exploitation Android pour ses téléphones intelligents.

L'administration américaine accuse ZTE d'avoir violé ses engagements sur le respect d'embargos commerciaux, ce qui l'a amenée à sanctionner l'entreprise chinoise.

L'affaire ZTE se déroule sur fond de tensions entre États-Unis et Chine, avec le spectre d'une guerre commerciale entre les deux pays liée à la menace de droits de douane américains punitifs qui pourraient être mis en place dès le 22 mai.

Les États-Unis dénoncent notamment les subventions massives de l'État chinois aux secteurs stratégiques et les transferts de propriété intellectuelle imposés aux firmes étrangères.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos