Agence QMI
Agence QMI

Droits compensatoires sur le papier journal: le Canada indigné

Droits compensatoires sur le papier journal: le Canada indigné

Photo d'archives, Pierre-Paul Biron

Agence QMI

Des syndicats, l'industrie forestière, le milieu politique et des villes ont unanimement dénoncé, mercredi, la décision du département du Commerce américain d'imposer des droits compensatoires sur le papier non couché, notamment utilisé pour la fabrication de papier journal.

En vertu d'une décision préliminaire rendue publique mardi soir, les papetières canadiennes devront éponger une surtaxe de 6,53 % au moment d'exporter du papier journal aux États-Unis. Certaines entreprises ont eu droit à un taux personnalisé, dont Kruger (9,93 %) et Produit forestiers Résolu (4,42 %).

«Nous sommes profondément déçus de l'imposition de droits compensateurs préliminaires injustifiés, annoncée [mardi] par le département du Commerce américain», ont déploré les ministres des Affaires étrangères et des Ressources naturelles, Chrystia Freeland et Jim Carr, dans un communiqué.

Le gouvernement s'est engagé à soutenir l'industrie forestière, déjà ébranlée par l'imposition de droits compensatoires sur le bois d'oeuvre et le papier surcalandré, en travaillant à améliorer les relations commerciales avec les États-Unis et en trouvant de nouveaux débouchés pour les produits forestiers canadiens.

L'industrie déçue

Du côté des producteurs, le Conseil de l'industrie forestière du Québec a dénoncé la surtaxe imposée par Washington. «Ce ne sont pas nos pratiques commerciales, mais plutôt la baisse de la demande et l'érosion du marché du papier journal qui sont à l'origine de la perte de rentabilité des usines américaines», a dénoncé le président-directeur général de l'organisme, Denis Lebel, en dénonçant des «sanctions commerciales absolument non fondées».

«Si cette décision est confirmée en mai prochain, cela impactera négativement des entreprises de l'industrie des pâtes et papiers, ainsi que le développement économique de plusieurs régions», a ajouté le président directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Stéphane Forget, en rappelant que la moitié du papier journal exporté aux États-Unis provient du Québec.

Le PQ dénonce les libéraux

Dans un communiqué, le Parti québécois (PQ) a accusé les libéraux provinciaux et fédéraux de ne pas avoir suffisamment défendu les papetières.

«L'échec du duo Couillard-Trudeau face à l'administration américaine est patent. Jusqu'à présent, ils n'ont pas réussi à faire respecter les droits commerciaux des Québécois», a dénoncé Nicolas Marceau, porte-parole en matière de relations Québec-Canada pour l'opposition officielle.

«Chez nous, 250 municipalités vivent de l'industrie forestière, et 100 en dépendent entièrement», a rappelé M. Marceau.

«Le gouvernement Trump se comporte comme un voyou, avec ses enquêtes truquées, dont les résultats sont connus d'avance. On ne le dira jamais assez: on n'a rien à se reprocher. Les papetières sont trop centrales dans la prospérité de nos régions pour qu'on continue à faire des politesses. Il faut les soutenir et être prêts à se battre pour elles», a dit de son côté Gabriel Ste-Marie, député bloquiste de Joliette.

Le syndicat national Unifor a aussi appelé le gouvernement fédéral à réagir. «Le gouvernement Trudeau doit prendre des mesures fermes et audacieuses pour protéger les travailleurs canadiens», a exhorté le président du syndicat, Jerry Dias.

Le département du Commerce américain a décidé d'imposer des droits compensatoires à la suite d'une plainte de l'entreprise North Pacific Paper Company (NORPAC), selon laquelle les papetières canadiennes écoulent leur papier journal à un trop faible coût sur le marché américain grâce à l'aide de subventions des gouvernements.

Une autre tuile pourrait éventuellement s'abattre sur les papetières, alors que le département du Commerce décidera en mars s'il impose aussi des droits antidumping sur le papier journal canadien.

Selon le département du Commerce, les États-Unis ont importé pour 1,27 milliard $ US en papier non couché en 2016.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos