Agence QMI
Agence QMI

Hausse fulgurante des profits de la Banque Laurentienne

Hausse fulgurante des profits de la Banque Laurentienne

Photo Martin Chevalier

Agence QMI

Les profits de la Banque Laurentienne ont bondi de 219 % au quatrième trimestre qui s'est terminé le 31 octobre dernier par rapport à la même période en 2016.

Le résultat net s'établit à 58,6 millions $ pour ce trimestre contrairement à 18,4 millions $ pour celui de l'an dernier, a annoncé l'entreprise montréalaise, mardi matin.

Le résultat net par action a grimpé à 1,42 $, tandis qu'il n'était que de 0,45 $ au quatrième trimestre de 2016, une hausse de 216 %.

Cette forte augmentation des profits a dopé le bilan annuel. Pour l'exercice 2017, la Banque Laurentienne a haussé de 36 % ses profits, qui sont passés de 151,9 millions en 2016 à 206,5 millions $ cette année. Par action, les résultats nets ont sauté de 4,55 $ l'an dernier à 5,40 $ cette année, un gain de 19 %.

« L'exercice 2017 a été fructueux puisque nous avons réalisé des progrès considérables au chapitre de notre performance et de notre plan de transformation. La transition au numérique de notre modèle bancaire traditionnel est bien entamée, grâce à l'implantation de la première phase de notre système bancaire central, à la simplification de notre offre de produits et à l'amélioration de nos processus», a mentionné le président et chef de la direction de la Banque Laurentienne, François Desjardins.

Il a ajouté que l'acquisition de Northpoint Commercial Finance a permis de gonfler le poids du service aux entreprises au sein de la Banque.

Les revenus ont connu des augmentations plus modestes, soit de 8 % pour le quatrième trimestre et de 9 % pour l'année au complet.

Le conseil d'administration de la Laurentienne a aussi annoncé mardi une hausse d'un cent de son dividende par action ordinaire qui passe de 62 cents à 63 cents. Cette mesure entrera en vigueur le 1er février.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos