Agence QMI
Agence QMI

Allégations d'agressions sexuelles envers Rozon: quelle entreprise pourrait acheter Juste pour rire?

Allégations d'agressions sexuelles envers Rozon: quelle entreprise pourrait acheter Juste pour rire?

Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Agence QMI

Quelle entreprise d'envergure aurait les reins assez solides pour se porter acquéreuse des actions de Gilbert Rozon, ex-PDG et fondateur du groupe Juste pour rire?

Impossible de connaître pour le moment quelles sont les négociations, s'il y en a à l'heure actuelle ou à quel moment la transaction pourrait être conclue.

Accusé d'agressions sexuelles par au moins une dizaine de femmes, le magnat du rire vendra l'entreprise, dont le chiffre d'affaires est de plus de 120 millions $ par année, en espérant qu'elle lui survive. Il a confirmé vendredi qu'il se départirait de toutes les actions qu'il possède dans l'entreprise qu'il a fondée il y a 35 ans.

En coulisse, on n'écarte pas la possibilité que M. Rozon cède ses actions à l'un des nombreux membres de sa famille oeuvrant au sein de l'organisation. Ces actions pourraient être vendues ou encore données, a-t-on laissé entendre.

Dans les entreprises qui pourraient se montrer intéressées à acheter les actions de Gilbert Rozon, on retrouve evenko, Québecor Média, le Cirque du Soleil ou encore Bell.

Président du Festival Juste pour rire, un organisme à but non lucratif indépendant du Groupe Juste pour rire, l'ex-premier ministre du Québec Pierre Marc Johnson avait dit espérer jeudi que la prochaine édition de Juste pour rire, l'été prochain, ne soit pas perturbé par ces allégations.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos