Agence QMI
Agence QMI

Johnson et Johnson condamné à payer 417 millions $

Johnson et Johnson condamné à payer 417 millions $

Photo courtoisie

Agence QMI

LOS ANGELES - Le géant américain Johnson et Johnson a été condamné, lundi, à verser 417 millions $ à une femme qui blâmait l'entreprise après avoir développé un cancer des ovaires.

Plus précisément, la plaignante de 62 ans alléguait que la poudre pour bébé à base de talc de Johnson & Johnson a causé le développement de la maladie.

Selon l'agence Bloomberg, le jury a déterminé que l'entreprise n'avait pas averti sa cliente des risques posés par son produit de talc.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise perd un procès en cour en lien avec ses produits à base de talc. Johnson & Johnson a perdu ses quatre derniers procès sur la question à St. Louis, au Missouri. L'entreprise a été condamnée à verser, au total, près de 300 millions $.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos