Agence QMI
Agence QMI

Grève à l'usine Sleeman-Unibroue de Chambly

Grève à l'usine Sleeman-Unibroue de Chambly

Photo d'archives

Agence QMI

CHAMBLY - Les 80 salariés de l'usine Sleeman-Unibroue de Chambly ont déclenché une grève, mercredi, après la rupture des négociations pour le renouvellement de leur convention collective.

L'offre finale de l'employeur a été refusée à 93 % samedi par les syndiqués affiliés aux Teamsters lors d'une assemblée générale.

Parmi les points en litige, on note le respect de l'ancienneté et la gestion du temps supplémentaire. «La conciliation travail-famille est impossible pour plusieurs salariés puisqu'ils peuvent être forcés à faire du temps supplémentaire à la dernière minute», peut-on lire dans le communiqué émis par le syndicat.

«Nos membres ne sentent pas de respect de la part de l'employeur et c'est ce qui explique le débrayage, a expliqué le président de la Section locale, Gerry Boutin. Il est aussi important de préciser que les salaires et le régime de retraite ne sont pas au coeur de nos revendications.»

Plus de 200 griefs ont été déposés au cours des derniers mois. Le syndicat en a aussi contre l'installation de caméras dans l'usine.

Les négociations entre les deux parties ont commencé en novembre dernier, mais il y a eu à peine 10 rencontres entre les deux parties.

L'usine Sleeman-Unibroue de Chambly appartient au géant de la bière Sapporo.

Les employés y produisent entre autres la Blanche de Chambly et les produits Sleeman et Sapporo.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos