Agence QMI

Nouveau sondage: Pâques, une fête payante pour les commerçants

Nouveau sondage: Pâques, une fête payante pour les commerçants

Photo d'archives

QUÉBEC - Les commerçants font de bonnes affaires à Pâques: un nouveau sondage montre que les Québécois célèbrent en grand cette fête.

Dimanche, jour de Pâques, les restaurants étaient bondés.

«C'est vraiment, vraiment extraordinaire, s’enthousiasme Pierre-Olivier Gingras, du restaurant La Bûche, à Québec. C'est juste avant l'été. Ça prend ça pour suivre l'hiver. Nous autres, ça fait deux semaines qu'on est complets.»

«Pour nous, c'est un grand plaisir et un privilège de recevoir plus de 1000 personnes pour le brunch de Pâques ici, au Château [Frontenac], souligne François Bouffard. Les gens se réapproprient leur propre Château à Pâques. Presque 75 % de la clientèle est vraiment des gens de la ville de Québec.»

Selon un récent sondage réalisé pour le Conseil québécois du commerce de détail, 71 % des Québécois célèbrent la fête.

Les activités les plus populaires sont le restaurant, la cabane à sucre ou les traditionnelles activités, dont la chasse aux cocos.

Malgré le temps gris, ils étaient nombreux à s'être donné rendez-vous dans le quartier Petit Champlain, à Québec.

«On doit avoir eu un petit peu plus que 1000 personnes. Heureusement, on a 3000 cocos de Pâques qui sont cachés dans les différents sites», explique la responsable du marketing pour le Quartier Petit Champlain, Carolanne Fournel.

Les gens dépensent en moyenne 116 $ pour cette fête. Sans grande surprise, le cadeau le plus populaire est le chocolat, suivi des fleurs et des jouets.

Si la fête chrétienne a perdu un peu de son caractère religieux, on a conservé l'essentiel: se rassembler et passer du temps de qualité avec ceux qu'on aime.

«C'est tout aussi important de se retrouver à Pâques que se retrouver à Noël ou à n'importe quelle autre fête, souligne un client de La Bûche. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. On sort notre grand-tante de 94 ans pour la première fois de sa vie à la cabane à sucre aujourd'hui.»

«C'est important de se voir en famille, dit un autre homme attablé au restaurant. C'est une occasion spéciale pour se voir. Même si elles sont grandes, je leur ai acheté à chacune un petit chocolat. L'année passée, je n’en avais pas et je me suis fait chicaner.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos