Agence QMI

Moins de cinéphiles dans les salles du Québec l'an dernier

L'année 2016 a été dure pour les exploitants de salles de cinéma au Québec.

En plus de représenter une baisse de fréquentation de 7 % par rapport à 2015, les 18,6 millions d'entrées récoltées forment le plus faible total depuis 1994 dans la province, selon des données rendues publiques jeudi par l'Observatoire de la culture et des communications du Québec.

Les recettes engendrées par les différentes productions cinématographiques lors de la dernière année sont également moindres que celles de 2015.

Les 152 millions $ amassés aux guichets sont synonymes d'une diminution de 5 %.

Si le nombre de projections est resté stable avec 949 000, le taux d'occupation de 9,6 % des salles a par contre été à son plus bas depuis 1975.

Le cinéma d'ici boudé

Les œuvres d'ici ont aussi été victimes de ce phénomène. De 2015 à 2016, le nombre de spectateurs qui ont vu un film québécois sur grand écran est passé de 1,6 million à 1,2 million. Les entrées générées par les productions du Québec n'ont représenté que 6,5 % de toute l'offre liée au septième art.

Des 50 films qui ont été les plus vus en 2016, on compte 46 productions américaines et quatre œuvres québécoises, la comédie Les 3 p'tits cochons 2 en tête.

Les créateurs américains peuvent pour leur part se vanter d'avoir obtenu 87 % de la part du marché du cinéma l'an dernier.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos