Agence QMI

SNC-Lavalin quitte la France et Monaco

SNC-Lavalin quitte la France et Monaco

Photo Archives / Agence QMI

La firme d'ingénierie montréalaise SNC-Lavalin lance la serviette en France et à Monaco en vendant toutes ses activités à Ciclad et Impact Holding.

«Malgré nos efforts de restructuration et d'amélioration au cours des dernières années, nos activités en France n'ont pas généré la rentabilité prévue, a mentionné Ian L. Edwards, président des infrastructures chez SNC-Lavalin. C'était la meilleure option sur le plan économique pour notre entreprise et nos parties prenantes, ainsi que pour assurer la poursuite des activités pour les clients et les employés en France et à Monaco. Ces activités seront transférées à de nouveaux propriétaires.»

SNC-Lavalin estime que cette vente devrait augmenter les résultats avant intérêts et impôts du secteur des infrastructures.

En France, la compagnie montréalaise faisait des affaires dans le domaine des bâtiments complexes, des secteurs industriels et agroalimentaires, des transports, des villes ainsi que de l'exploitation et l'entretien de 19 aéroports régionaux. Elle employait environ 1100 personnes en France et Monaco.

Selon SNC, Ciclad et Impact Holding «sont bien placées afin de mieux positionner l'entreprise en France pour l'avenir».

Elle a précisé que sa participation dans la compagnie qui exploite l'aéroport de Mayotte sera vendue dans le cadre d'un contrat distinct, ultérieurement.

SNC-Lavalin a ajouté qu'elle conserve toujours un investissement en capital dans TC Dôme S.A.S, qui gère un train à crémaillère qui gravit le puy de Dôme près de Clermont-Ferrand.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos