Guillaume Picard
Canoë

Fabrik8: pour les entreprises qui veulent en offrir plus à leurs employés

Fabrik8: pour les entreprises qui veulent en offrir plus à leurs employés

Illustration du futur bâtiment du projet Fabrik8.Photo courtoisie Fabrik8

Guillaume Picard

Le secteur Mile-Ex dans l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, à Montréal, est en train de devenir le nouvel épicentre des studios de jeux vidéo, des startups et des entreprises spécialisées dans le marketing.

La proximité des moyens de transport (métro de Castelnau et gare de train de banlieue Parc) fait partie de ce pôle d'emplois où plusieurs condos ont également poussé ces dernières années.

Le dernier projet en date est un nouveau bâtiment de six étages et 120 000 pieds carrés, Fabrik8, qui sera dédié à des entreprises voulant offrir à leurs employés un environnement tourné sur l'activité physique, la saine nutrition, le design et la fonctionnalité des bâtiments.


Photo Fabrik8

C'est l'entrepreneur Pierre-Antoine Fernet qui est derrière cette idée, qui est quelque peu révolutionnaire, mais taillée sur mesure pour les entreprises de 1 à 500 employés.

Ainsi, le nouveau bâtiment, qui se veut la première de deux phases, disposera notamment d'un gymnase, de plateaux sportifs (basketball, hockey-balle, soccer) et d'une cafétéria proposant des mets équilibrés. Les coûts de tous ces services seront partagés au prorata de l'espace occupé par les locataires.

Des salles de conférence, des coins café, une salle de jeux, des salles de relaxation et une cafétéria constitueront les aires communes à la disposition des occupants de la section co-working de 45 000 pieds carrés. Les trois autres étages, de 18 500 pieds carrés chacun, seront dédiés aux plus grandes entreprises qui, elles, se partageront seulement le centre sportif et la cafétéria.

Cinquante entreprises sont déjà logées dans un bâtiment existant au coin des rues Waverly et de Castelnau. C'est sur le terrain voisin, actuellement un stationnement, que sera aménagé le nouvel édifice d'ici 2018. Une fois que tous les locataires auront déménagé leurs pénates dans celui-ci, M. Fernet entend détruire l'immeuble actuel pour construire la seconde phase de son projet, un bâtiment de 75 000 pieds carrés. Au final, il vise 200 000 pieds carrés pour l'ensemble de Fabrik8.

«On veut repousser les limites de l'environnement de travail en incluant de l'activité physique, de la nutrition, de l'ergonomie, en fait tout ce qui conçu en fonction que la clientèle qu'on veut dans le Mile-Ex soit bien au bureau, un endroit où l'on est toute la semaine», a dit M. Fernet, qui veut notamment aménager un terrain multisport sur le toit du futur édifice.

«L'arrondissement n'est pas très chaud à l'idée pour une question de sécurité, mais s'ils veulent attirer de nouvelles entreprises ici, je crois que je vais arriver à les convaincre», a poursuivi M. Fernet, 37 ans, qui est en affaires depuis 16 ans, dont cinq dans l'immobilier et qui dirige en parallèle une agence de marketing en ligne.

Le toit disposera à terme de plusieurs terrasses et de verdure.

Soulignons que le gym et les autres commodités mises en commun seront inclus dans le loyer, ce qui fait qu'aucun extra ne sera demandé aux entreprises ni aux employés pour avoir accès aux salles de réunion ou aux plateaux sportifs, par exemple.

«Les employés veulent mieux se sentir, la santé est importante. Pour les entreprises, je crois que c'est une façon d'avoir une meilleure rétention et de rendre le recrutement plus facile, car les employés cherchent aussi un lieu de travail agréable. Ce qui est intéressant par ailleurs, c'est la mise en commun de services qu'une entreprise, seule, ne peut pas se payer, comme un bon chef. Même chose pour le gym. Tu occupes un seizième du bâtiment, alors tu paies l'équivalent d'un seizième des coûts du gym.»


Photo Fabrik8

Epic Games dans le Mile-Ex

Fabrik8 accueillera Epic Games, un studio de la Caroline du Nord qui crée des jeux vidéo depuis un quart de siècle, a révélé Pierre-Antoine Fernet à Canoe.ca.

«On a signé mercredi un locataire important, Epic Games, qui fait des jeux vidéo depuis 25 ans. Ils ont visité plusieurs bureaux à Montréal, mais ils nous ont choisis en disant qu'il n'y avait rien de tel. Ils vont venir chez nous pour concevoir des produits tirés de leurs univers, mais destinés cette fois à la télévision, au cinéma et au marketing. Ils ont pris notre deuxième plus grand bureau disponible parce qu'ils pourraient rapidement monter à 50 employés, puis éventuellement, si ça va bien, ils auraient leur propre studio à Montréal avec 200 à 250 développeurs.»

La construction du nouveau bâtiment de Fabrik8 s'amorcera en mai ou juin prochain.

Volonté de préserver un pôle d'emploi

Pour la conseillère de ville Mary Deros, qui est aussi présidente du Conseil consultatif d'urbanisme de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, le secteur compris entre le métro de Castelnau et la gare Parc doit se développer en fonction d'une mixité d'usagers et de clientèles.

«Les entreprises lourdes et manufacturières présentes dans le secteur sont parties et depuis 10 le secteur s'est transformé avec une mixité de logements sociaux, de condos, d'entreprises, a-t-elle indiqué. C'est important pour nous de garder un pôle d'emplois et déjà des milliers de personnes travaillent dans le secteur.»

Par contre, dans le cadre du plan de revitalisation du secteur - on veut élargir les trottoirs sur de Castelnau et planter des arbres - où se sont aussi installées des banques, l'arrondissement se heurte au CP, qui refuse de créer un nouveau lien piétonnier qui permettrait de mettre en place un véritable corridor de transport actif entre le métro de Castelnau et la gare Parc.

«Ça fait plus que 10 ans que nous essayons d'ouvrir ce corridor. Le CP ne veut pas, mais on ne lâche pas, car nous avons déjà deux autres ouvertures ailleurs sur les mêmes voies ferrées», a conclu Mme Deros.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos