AFP

Subventions Airbus: Washington pourrait demander 10 G$ par an à l'UE

Subventions Airbus: Washington pourrait demander 10 G$ par an à l'UE

Photo Fotolia

Les États-Unis pourraient demander jusqu'à 10 milliards de dollars par an à l'Union européenne en compensation des subventions versées au groupe Airbus et jugées illégales jeudi par l'OMC, a affirmé l'avionneur américain Boeing.

La décision de l'Organisation mondiale du commerce «ouvre la voie pour que les États-Unis cherchent à obtenir jusqu'à 10 milliards de dollars annuels en droits de douane compensatoires sur les importations européennes», affirme le groupe, même si les autorités américaines n'ont pour l'heure annoncé aucune représailles commerciales.

Au terme d'une longue procédure engagée en 2004, l'OMC a jugé que plusieurs États européens, dont la France, et l'UE n'avaient pas mis leurs subventions versées à Airbus en conformité avec les règles du commerce international.

Les États-Unis ont aussitôt salué cette décision comme une «immense victoire» et appelé leurs partenaires européens à cesser «immédiatement» leurs subventions publiques à Airbus qui s'élèvent, selon eux, à près de «22 milliards de dollars».

Le représentant américain au commerce extérieur, Michael Froman, n'a toutefois pas évoqué de possibles mesures de représailles commerciales contre ses partenaires européens.

Selon un responsable américain s'exprimant sous couvert de l'anonymat, il est encore trop tôt pour «évaluer les dommages commerciaux» liés à ces subventions.

Le jugement de l'OMC doit encore être formellement adopté, a-t-il expliqué, et l'UE a la possibilité de faire appel. Une nouvelle étape doit ensuite s'ouvrir pour vérifier si oui ou non l'Union européenne s'est conformée au jugement de l'OMC.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos