Agence QMI

Week-end pour stimuler l'arrivée de femmes en affaires

Week-end pour stimuler l'arrivée de femmes en affaires

La Fondation Montréal veut encourager et soutenir l'entrepreneuriat féminin.Photo Fotolia

Dans l'espoir de convaincre, mais surtout d'aider les femmes à se lancer en affaires, la Fondation Montréal organisera du 8 au 10 juillet une compétition qui prendra la forme d'un laboratoire de création.

Jusqu'à 125 participantes pourront se lancer dans la course lors du Startup Weekend, une immersion créative où les femmes qui aspirent à se lancer en affaires pourront soumettre leurs idées et s'adjoindre les talents créatifs de designers, de programmeurs et d'une variété d'experts afin de réaliser leur projet respectif.

Sous le thème de l'ambition et de l'audace, les organisateurs promettent une séance intense de bouillonnement d'idées. Le tout s'amorcera par un panel d'ouverture, le vendredi soir, en présence de Marie-Josée Lamothe, directrice générale, Branding, chez Google Canada, qui agit comme ambassadrice de cet événement.

Les femmes qui se seront inscrites auront une minute pour présenter leur projet et convaincre le public présent. Dix finalistes seront retenues et pourront réunir une équipe d'experts pour développer et peaufiner leur concept, dans un véritable sprint d'affaires.

Fondation Montréal a constaté que les femmes hésitent souvent à se lancer en affaires, par manque de confiance, mais aussi faute d'avoir un réseau pour s'appuyer. Le Startup Weekend vise précisément à s'attaquer à ces deux freins au développement de l'entrepreneuriat féminin.

En présentant cette initiative mardi, la Fondation a aussi révélé des données colligées par un chercheur de l'UQTR qui a observé que 14,6 % des femmes disent souhaiter se lancer en affaires, mais qu'à peine 5 % de celles-ci prennent des moyens nécessaires pour démarrer leur projet.

L'aversion du risque financier, les préoccupations liées à la famille et une forte tendance à hésiter sont autant d'aspects qui freinent les femmes dans leur élan entrepreneurial, selon les instigateurs du Startup Weekend.

Bien que cette initiative cible les femmes, les hommes sont aussi les bienvenus. Ils ne pourront soumettre un projet, mais il leur sera permis de se greffer à une équipe et de contribuer à l'émergence d'un projet gagnant.

Fondation Montréal encourage les projets innovants et ambitieux. En moyenne, l'organisation constate que les femmes, lorsqu'elles déposent une demande de financement, chiffrent leurs besoins à 65 000 $, alors que les hommes osent demander jusqu'à 250 000 $. Certains évaluateurs extérieurs peuvent percevoir cette retenue comme un manque d'ambition, alors que les femmes y voient au contraire une demande prudente. Le Startup Weekend sera donc aussi une occasion de convaincre les entrepreneures d'oser et de voir grand.

Le prix du billet d'inscription à cette compétition est de 50 $ jusqu'au 20 juin et passera à 65 $ par la suite. Afin de ne pas négliger que la conciliation travail-famille est souvent une raison invoquée, l'organisation a pris soin de prévoir sur place un service de garderie pour les participantes.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos