Carl Renaud
Agence QMI

Le PDG de Québecor, Pierre Dion, suit le huard de près

Le PDG de Québecor, Pierre Dion, suit le huard de près

Pierre Dion. Photo Sébastien St-Jean / Agence QMI

Carl Renaud

MONTRÉAL - Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Dion, surveille les fluctuations du dollar canadien tous les jours, actuellement.

D'un côté, l'affaiblissement du huard accroît le coût d'acquisition d'une équipe de la LNH. Mais de l'autre, il permet à Mels, une filiale du Groupe TVA, d'attirer plus de clients étrangers dans ses studios de Montréal et Longueuil.

«Comme on l'a mentionné dernièrement, nous sommes dans un processus avec la LNH. On respecte ce processus et la destination n'a pas changé. Nous voulons ramener éventuellement les Nordiques à Québec», a dit Pierre Dion.

Le dirigeant a tenu ces propos en marge d'une allocution prononcée devant les invités du Cercle finance et placement du Québec.

À cette occasion, Pierre Dion a souligné que les fluctuations de la devise touchent un grand nombre d'entreprises et de secteurs d'activités au pays.

Le retour d'un club du circuit Bettman à Québec pourrait coûter 500 millions $ US à Québecor, dans le cadre d'une possible expansion. La direction de la LNH n'a pas indiqué quand elle rendra une décision sur le processus d'expansion auquel Québecor a soumis sa candidature.

Agrandir les installations de Mels

En attendant, le recul du huard a permis à Mels de remplir son agenda au cours des derniers mois. L'entreprise a même dû refuser des clients en 2016 parce que ses 18 studios sont pleins.

Dans ce contexte, Pierre Dion et son équipe envisagent d'agrandir les installations de Mels. La construction d'un nouveau bâtiment permettant d'accueillir d'autres studios est sur la table à dessin.

«Montréal peut devenir une cité du cinéma. On est déjà un joueur important, mais on peut devenir un "Hollywood North"», a déclaré le président de Québecor, rappelant que le Québec offre un crédit d'impôt intéressant aux producteurs.

Cette année, Mels accueillera notamment les équipes des productions Alien et X-Men 3. Un total de 18 films et séries québécoises seront aussi tournés dans les studios de l'entreprise.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos