Agence QMI

Radio-Canada: une douzaine de propositions reçues

Radio-Canada: une douzaine de propositions reçues

Photo Archives / Agence QMI

MONTRÉAL - Une douzaine de propositions ont été reçues dans le cadre de la première étape du processus de demande de propositions entourant la vente des installations montréalaises et du site de Radio-Canada, a-t-il été annoncé lundi.

L'appel de propositions a pris fin vendredi dernier, le 18 mars.

Dans un communiqué, CBC/Radio-Canada a précisé qu'elle analysera les offres d'achat reçues avec le concours de la firme de courtage immobilier Avison Young et Brookfield Financial. Elle «verra à les arrimer au volet du projet relatif à la modernisation de la Maison de Radio-Canada», soulignant que le processus est confidentiel.

Selon plusieurs médias, quelques heures avant la diffusion du communiqué de CBC/Radio-Canada, le promoteur Phil O'Brien aurait indiqué lors du Forum sur les grands projets de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, avoir fait une offre d'achat pour les installations et le site de Radio-Canada à Montréal.

M. O'Brien compte dans son lot de réalisations le Centre de commerce mondial, dont il est l'un des fondateurs. Il avait aussi acquis l'édifice patrimonial qui est entré dans la composition de la gare-hôtel Viger. Il est également connu comme un fédéraliste assumé, ayant notamment milité aux côtés de Jean Charest lors du référendum de 1995 pour le clan du NON.

Construite en 1973 sur un ancien quartier résidentiel qui avait été rasé, la Maison de Radio-Canada compte 1,3 million de pieds carrés. L'actuelle direction a affirmé que ses nouveaux besoins se résument à environ 400 000 pieds carrés. Radio-Canada pourrait ainsi déménager au centre-ville de la métropole ou céder beaucoup d'espace à d'autres occupants dans le cadre de la vente de ses installations.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos