Geneviève Lajoie
Agence QMI

Québec paiera pour nettoyer les sites miniers abandonnés

Québec paiera pour nettoyer les sites miniers abandonnés

La mine Francoeur, près de Rouyn Noranda, fermée en 2012.Photo Archives / Agence QMI

Geneviève Lajoie

QUÉBEC - À défaut d'investir dans le Plan Nord, le gouvernement Couillard met le paquet pour restaurer les sites miniers désaffectés.

Le Québec compte actuellement 498 anciens sites contaminés abandonnés par des compagnies minières. Le gouvernement accélère la cadence et débloque 620 millions $ sur six ans pour les réhabiliter, a-t-il annoncé dans son budget déposé jeudi.

Le Plan Nord souffrant d'anémie en raison de la faiblesse du prix du fer, Québec mise sur la restauration de ces terrains souillés pour relancer l'emploi dans le secteur minier.

«En plus d'améliorer la qualité de l'environnement, (ces investissements) auront un effet important en matière de développement économique dans les régions minières actuellement affectées par la baisse des prix des matières premières, notamment sur le territoire du Plan Nord», précise le troisième budget du gouvernement Couillard.

«Cet effort de réhabilitation touchera les sites miniers situés dans plusieurs régions du Québec, notamment en Abitibi-Témiscamingue, sur la Côte-Nord et dans le Nord-du-Québec», a précisé le ministre des Finances, Carlos Leitao.

Avant 2013, les compagnies minières n'avaient à fournir aucune garantie financière pour la réalisation de travaux de restauration des sites après leur exploitation. C'est ce qui a conduit à la prolifération des sites contaminés abandonnés.

Depuis, une loi a été adoptée pour obliger les entreprises à fournir un engagement financier correspondant à 100 % des coûts anticipés de restauration des terrains.

À ce jour, 120 sites ont été réhabilités aux frais des contribuables. En accélérant les investissements, le gouvernement Couillard souhaite nettoyer 80 % des anciennes mines désertées d'ici 2021.

Cette année, le gouvernement alloue 174 millions $ au Plan Nord, dont la moitié sert à racheter les actifs de la minière Cliffs Natural Resources en faillite à Sept-Îles.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos