Agence QMI

Frais de garde: Desjardins exprime des regrets

Frais de garde: Desjardins exprime des regrets

TVA a révélé mardi que le Mouvement Desjardins offre à ses membres de contracter un prêt ouvert pour être en mesure d'acquitter la modulation des frais de garde.Photo Archives / Agence QMI

MONTRÉAL - Le service AccordD du Mouvement Desjardins n'a pas été conçu pour offrir du financement aux familles qui ne peuvent payer davantage pour les services de garde, a soutenu l'institution financière mercredi.

TVA a révélé mardi que le Mouvement Desjardins offre à ses membres de contracter un prêt ouvert pour être en mesure d'acquitter la modulation des frais de garde. La nouvelle a fait bondir les partis d'opposition à l'Assemblée nationale mercredi. En fin de journée, Desjardins a publié un communiqué pour clarifier son offre.

«Desjardins n'a jamais estimé ou qualifié l'ampleur des frais de garde et encore moins déterminé qu'ils nécessitaient un financement spécial. Tout au plus, Desjardins souhaitait offrir aux familles concernées un mode de financement souple, si elles en ressentaient le besoin», indique le communiqué.

«Cette offre s'inscrivait dans la volonté de Desjardins de pouvoir soutenir ses membres dans la gestion de leurs finances, en permettant un accès rapide à des liquidités, que ce soit pour réaliser des projets ou pallier des imprévus (soins de santé, voyages, contribution REER, rénovations, etc.)», poursuit Desjardins, qui «regrette que son offre ait pu être interprétée autrement».

Une conseillère principale en gestion de compte chez Desjardins avait pourtant déclaré mardi: «Nous avons envoyé une lettre à 25 000 clients, en âge d'avoir des enfants, pour les aider parce qu'on savait que plusieurs ménages allaient devoir payer une contribution supplémentaire».  

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos