Agence QMI

300 M $ pour 16 zones industrialo-portuaires

Dernière mise à jour: 03-03-2016 | 11h03

QUÉBEC - Québec va investir 300 millions $ dans l'implantation de 16 zones industrialo-portuaires principalement le long du fleuve Saint-Laurent, a annoncé jeudi le ministre responsable de la Stratégie maritime, Jean D'Amour.

Cinq de ces zones seront situées dans la région de Montréal, soit Salaberry-de-Valleyfield, Côte-Sainte-Catherine, Montréal, Contrecoeur et Sorel-Tracy.

Plus à l'Est, des zones seront développées à Trois-Rivières, Bécancour, Québec-Lévis, Gros-Cacouna, Saguenay, Rimouski, Baie-Comeau, Matane, Port-Cartier, Sept-Îles et Gaspé.

Le gouvernement est à finaliser les ententes visant à former des comités locaux qui regrouperont les administrations municipales et portuaires, de même que les ministères et les principaux acteurs régionaux concernés. Toutes les ententes devraient être signées d'ici juin 2016.

«Le gouvernement entend appuyer le développement de zones industrielles à proximité de services portuaires et d'infrastructures routières et ferroviaires. Cette proximité représente un avantage comparatif considérable pour les entreprises qui s'installent dans ces zones», a dit le ministre D'Amour.

La Stratégie maritime du Québec prévoit aussi le renforcement de la chaîne logistique, des industries de la pêche et de l'aquaculture, le développement du tourisme maritime et de la connaissance scientifique, en plus de la désignation d'aires marines protégées.

Pas de résultats, dit la CAQ

Selon la Coalition Avenir Québec (CAQ), la stratégie maritime du gouvernement Couillard tarde à donner des résultats.

«Le ministre D'Amour parle beaucoup, mais offre peu de résultats. Jusqu'à présent, on peut parler d'une belle coquille vide», a fait savoir le député caquiste Donald Martel.

Selon ce dernier, le gouvernement libéral a décidé de recycler jeudi une vieille annonce pourtant incluse dans le budget de mars 2015. «On a eu droit à une belle carte du Québec et on a fait déplacer beaucoup de monde. C'est gênant. On tourne en rond alors que les projets d'investissement se font attendre», a soutenu M. Martel.

Lors de son point de presse, le ministre Jean D'Amour a d'ailleurs confirmé qu'aucun projet d'investissement n'avait encore été annoncé par son gouvernement dans le développement de zones industrialo-portuaires, une mesure issue du Fonds de développement économique du programme ESSOR.

«Une douzaine de projets sont en analyse», a toutefois confirmé le ministre responsable de la Stratégie maritime du gouvernement Couillard.

Avec la collaboration de Pierre Couture

Aussi sur Canoe.ca:




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos