Agence QMI

Prix sur le carbone: la Saskatchewan dit non

Prix sur le carbone: la Saskatchewan dit non

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall.Photo Chris Wattie / Reuters

REGINA - Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, devance le gouvernement Trudeau - qui se lance dans un processus de consultation en vue de nouvelles politiques en environnement - et affirme déjà qu'il s'oppose à l'imposition d'un prix sur le carbone.

À quelques jours d'une importante rencontre sur l'environnement entre le premier ministre du Canada Justin Trudeau et ses homologues des provinces, Brad Wall a pris position sur Facebook, samedi.

«La ministre de l'Environnement vient de déclarer, avant même la rencontre avec les premiers ministres, qu'il y aura un prix sur le carbone, imposé à l'échelle nationale, a-t-il écrit. Je tiens à vous informer que d'aucune façon, je ne signerai une entente qui permet l'imposition d'une taxe nationale sur le carbone.»

Selon M. Wall, considérant la précarité actuelle de l'économie canadienne, surtout dans le domaine de l'énergie, une nouvelle taxe nationale serait très mal venue.

La question d'imposer un prix sur le carbone a fait l'objet de discussions animées en Chambre vendredi. Selon la ministre de l'Environnement Catherine McKenna, les libéraux sont convaincus que cette mesure inciterait les plus grands polluants à réduire leurs émissions de GES.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, sera lui aussi à Vancouver les 2 et 3 mars pour cette assemblée sur le climat.

Il rencontrera aussi les dirigeants des Premières Nations, des Inuits et des Métis, et participera à la conférence Globe 2016 Leadership Summit for sustainable business, qui portera sur le commerce écologiquement.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos