Agence QMI

Joliette: investissement de 312 M $ à l'usine de Bridgestone

Dernière mise à jour: 26-02-2016 | 20h47

JOLIETTE - Des investissements de 312 millions $ ont été annoncés vendredi à l'usine Bridgestone de Joliette, dans Lanaudière, pour y moderniser les installations de fabrication de pneus.

Il s'agit du plus important investissement dans l'usine depuis son inauguration au milieu des années 1960.

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard et plusieurs de ses collègues ministres étaient présents pour l'occasion.

L'usine, qui est le plus important employeur privé de la région avec ses 1300 employés, pourra ainsi se mettre à la fine pointe de la technologie et remplacer des équipements jugés désuets, dont certains qui seront robotisés.

L'usine pourra notamment répondre aux demandes du marché pour des pneus d'un diamètre supérieur à 18 pouces, a-t-on précisé.

La contribution de Québec se chiffre à 54 millions $, somme qui se ventile en un prêt de 44 millions $ et en une contribution financière non remboursable de 10 millions $.

«L'annonce d'aujourd'hui démontre clairement la confiance de l'entreprise en ses activités au Québec, mais plus important encore, sa confiance en la qualité, la compétence, l'expertise et le talent des 1300 employés qui œuvrent au sein de l'entreprise», a déclaré Philippe Couillard.

«Il n'y a pas d'alternative. Si on ne fait pas cet investissement ici, si on n'arrive pas avec une aide gouvernementale pour moderniser l'entreprise et maintenir les emplois, c'est toute l'activité qui va, au cours des années, se dégrader», a poursuivi le chef libéral.

Le premier ministre a souligné la capacité de l'usine à intégrer les plus récentes innovations technologiques ainsi que sa performance environnementale, «qui en font l'une des plus responsables» dans son industrie.

«De 2004 à 2014, pendant que vous augmentiez votre production de 22 %, vous avez en même temps réduit vos émissions de gaz à effets de serre de 12 %», a souligné Philippe Couillard devant les travailleurs de l'usine.

«Par unité de production, par pneu, vos émissions ont baissé de 34 %», a-t-il ajouté.
L'entreprise réussit même à recycler 100 % de ses déchets, a indiqué le premier ministre.

Pas moins de 17 000 pneus pour voitures, VUS et camionnettes sont produits quotidiennement à cette usine construite en 1965 (que l'on appelait Firestone à l'époque). La capacité de production atteindra 20 000 pneus par jour, après la modernisation de l'usine.

L'investissement était conditionnel à divers avantages fiscaux et financiers, et impliquait également une révision de la convention collective en vigueur jusqu'en 2017.

Les syndiqués ont accepté les changements proposés lors d'un vote tenu en décembre dernier. Ils ont obtenu en échange l'assurance qu'aucun emploi ne serait perdu avec la modernisation des équipements.

«C'est comme si on avait bâti une nouvelle usine», s'est réjoui le directeur général de Bridgestone, Robert Verreault. «Ce sont des investissements qui sont tellement importants, on ne fait pas ça pour trois ou quatre ans.»

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos