Agence QMI

CSeries: le plus grand client de Bombardier en faillite

CSeries: le plus grand client de Bombardier en faillite

Bombardier avait 243 commandes fermes pour la CSeries en date du 31 décembre 2015. Photo Archives / Bombardier Aéronautique

Dernière mise à jour: 25-02-2016 | 19h47

NEW YORK - Une commande ferme de 40 avions CSeries de Bombardier pourrait être en danger alors que la compagnie aérienne régionale américaine Republic Airways, a demandé jeudi à New York à se restructurer sous protection judiciaire.

Republic Airways a déposé sa demande de restructuration devant la cour, en vertu de l'article 11 de la loi américaine sur les faillites. La procédure permet à l'entreprise de poursuivre normalement ses opérations tout en restructurant ses finances et ses contrats de travail.

«Le conseil de direction de Republic a unanimement convenu qu'une réorganisation en vertu de l'article 11 était dans le meilleur intérêt de la compagnie et de ses actionnaires», a commenté l'entreprise dans un communiqué.

La compagnie a indiqué avoir suffisamment d'actifs et de liquidités pour fonctionner normalement et couvrir ses frais durant le processus de restructuration, ajoutant poursuivre ses activités comme à l'habitude.

Republic Airways, qui a son siège social à Indianapolis, opère une flotte d'avions de moins de 80 sièges et offre environ 1000 vols régionaux par jour dans 105 villes aux États-Unis, au Canada, dans les Caraïbes et aux Bahamas, en partenariat avec les grandes compagnies American Eagle, Delta Connection et United Express.

Bombardier avait 243 commandes fermes pour la CSeries en date du 31 décembre 2015 et les 40 avions commandés par Republic Airways étaient ceux de la catégorie CS300.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos