Agence QMI

Nouvelle-Zélande: offre alléchante pour un poste de docteur

Nouvelle-Zélande: offre alléchante pour un poste de docteur

Photo Fotolia

TOKOROA, Nouvelle-Zélande - Un docteur d'une zone rurale de la Nouvelle-Zélande ne sait plus à quel saint se vouer pour dénicher un collaborateur qui pourra l'épauler dans son cabinet de la ville de Tokoroa, où vivent près de 14 000 personnes.

Selon le site de nouvelles Konbini, le docteur Alan Kenny offre jusqu'à 363 000 $ CAN pour trouver la perle rare.

Ses recherches entamées depuis déjà deux ans n'ont toutefois pas abouti; de quoi décourager complètement l'homme de 61 ans. Ces quatre derniers mois, il n'a d'ailleurs reçu aucune candidature.

Le docteur Kenny offre un bon salaire - le double du revenu standard d'un médecin généraliste en Nouvelle-Zélande - et trois mois de vacances! Lui-même avait été recruté en Grande-Bretagne il y a plusieurs années, mais sa tâche est devenue trop lourde avec quelque 6000 patients figurant dans ses registres et jusqu'à 40 consultations par jour.

«Auckland a la plus importante école de médecine et la plupart des gamins viennent de familles riches de la région. S'ils recrutaient plus d'étudiants des zones rurales, ils viendraient peut-être ici», a dit le docteur Kenny au journal The New Zealand Herald, entrevue que rapporte Konbini.

«C'est un énorme problème pour trouver des remplaçants, a-t-il poursuivi. L'année dernière j'ai dû annuler mes vacances parce que je n'ai pas pu trouver de suppléant [...] et cette année je vais sûrement devoir recommencer. Ça devient dur pour moi.»

«Je peux offrir [à mon collaborateur] un très très bon salaire, a ajouté le docteur Kenny. Mon cabinet a explosé ces dernières années et plus vous avez de patients, plus vous gagnez d'argent, mais à la fin de la journée, c'est vraiment trop pour moi.»

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos