Guillaume St-Pierre
Agence QMI

Budget fédéral: un déficit de 18 milliards $

Guillaume St-Pierre

Dernière mise à jour: 22-02-2016 | 19h32

OTTAWA - Malgré un déficit de plus de 18 milliards $ déjà beaucoup plus élevé que ce qui avait été promis, le premier ministre Justin Trudeau en ajoutera, en concrétisant de nouvelles dépenses dans le prochain budget pour relancer l'économie canadienne.

«Cela fait 10 ans que le pays n'a pas le genre de croissance dont on a besoin. C'est pourquoi nous avons été élus, justement, pour investir dans l'économie, pour bâtir la classe moyenne et pour donner un meilleur avenir à tous et à toutes», a répondu le premier ministre en chambre lorsqu'il a été questionné par l'opposition.

En matinée, lundi, le ministre des Finances, Bill Morneau, a annoncé qu'il est incapable de respecter son engagement de contenir le déficit sous la barre des 10 milliards $, pour l'exercice 2016-2017.

Lorsqu'il déposera son budget, le 22 mars prochain, le ministre tablera plutôt sur un manque à gagner d'au moins 18,4 milliards $, en raison, dit-il, de la situation économique.

Si le déficit semble déjà important, en réalité, il sera même beaucoup plus élevé, puisqu'il ne tient pas compte des mesures du gouvernement pour stimuler l'économie.

Dépenses

Justin Trudeau n'a pas chiffré l'ampleur des dépenses à venir dans le prochain budget. Or, le premier ministre s'est dit déterminé à mettre en vigueur un plan de relance économique qui pourrait coûter plusieurs milliards de dollars.

Les libéraux ont déjà promis 5 milliards $ pour financer des projets d'infrastructures. À cela s'ajoutent des mesures fiscales pour aider la classe moyenne, comme la mise en place d'une nouvelle allocation canadienne pour enfants.

L'opposition conservatrice n'a pas tardé à réagir, accusant les libéraux de «briser une importante promesse électorale en prétendant qu'ils n'y pouvaient rien (contre le ralentissement de l'économie)».

«C'est une journée triste pour les contribuables canadiens, a déclaré en point de presse la chef par intérim du parti, Rona Ambrose. Ce n'est pas un plan pour créer des emplois ou contrôler les dépenses. C'est une recette pour le gaspillage et la mauvaise gestion.»

Selon Mme Ambrose, la situation économique difficile appelle à un resserrement des dépenses, et non à des investissements massifs du fédéral.

Selon les plus récentes données du ministère, l'économie canadienne s'est grandement détériorée depuis la mise à jour économique et budgétaire de novembre.

Prévisions

Les économistes tablent maintenant sur un taux de croissance de 1,4 % en 2016 au pays, en baisse par rapport au taux de 2 % prévu à l'automne, a-t-on appris.

Les experts estiment désormais que le prix du baril de pétrole brut va se maintenir autour de 40 $ US, en baisse de 14 $ US par rapport aux prévisions de novembre.

Pour faire face à ces défis, le ministre a annoncé la création d'un conseil consultatif en matière de croissance économique. Les membres qui en feront partie seront bientôt choisis.

La population est aussi invitée à soumettre des commentaires au ministère des Finances.

En novembre dernier, Ottawa anticipait un déficit de 3,9 milliards $ en 2016-2017, de 2,4 milliards $ en 2017-2018 et de 1,4 milliard $ en 2018-2019.

Le ministre Morneau a confirmé que le manque à gagner sera aussi plus important que prévu l'an prochain, alors qu'il s'élèvera à 15,5 milliards $ pour l'exercice 2017-2018.

Le budget en chiffres

Le budget sera déposé le 22 mars prochain.
Le déficit anticipé est d'au moins 18,4 milliards $ pour l'exercice 2016-2017.
Les dépenses liées aux nouvelles mesures adoptées par le gouvernement libéral depuis son élection sont de 2,3 milliards $.
La part du déficit liée à la mauvaise tenue de l'économie est de 14,5 milliards $.
Le déficit prévu sur trois ans est de 36 milliards $.
En campagne électorale, les libéraux avaient promis un déficit de moins de 10 milliards $ en 2016-2017.
Le taux de croissance de l'économie canadienne sera de 1,4 % cette année.


Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos