Agence QMI

Un recours collectif s'organise contre Canadian Malartic

Un recours collectif s'organise contre Canadian Malartic

La mine à ciel ouvert de Canadian Malartic. Photo Archives / Agence QMI

MALARTIC - Le Comité des citoyens de Malartic mandatera des avocats pour préparer un recours collectif qui sera déposé d'ici le mois d'avril contre la mine Canadian Malartic.

Le Comité ne nie pas l'apport de la mine à l'économie locale, mais estime que cela ne «justifie en rien d'accepter, les yeux fermés, les nombreux dérangements et les nuisances qu'ils (les citoyens) subissent depuis plusieurs années reliés aux poussières, aux dynamitages, au bruit et autres inconvénients. Les citoyens demandent à la minière d'assumer pleinement ses responsabilités légales et financières envers les citoyens impactés», lit-on dans un communiqué publié mardi.

Le Comité de citoyens est toutefois prêt à conclure une entente avec les propriétaires de la mine d'or, Agnico Eagle et Yamana Gold, s'ils s'engagent à répondre aux demandes qu'ils ont exprimées depuis plusieurs mois.

Cette mine à ciel ouvert se trouve en plein dans la ville de Malartic. Un quartier a été rasé pour qu'elle puisse voir le jour.

Cette mine a été lancée par Osisko, une minière rachetée en juin 2014 par Agnico Eagle et Yamana Gold. Sa production annuelle est estimé à 600 000 onces d'or durant 14 ans.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos