Agence QMI

Les médias plus consommés au Québec

Les médias plus consommés au Québec

Photo Fotolia

OTTAWA - Le suivi quotidien de l'information a baissé de 8 % au Canada, en dix ans et c'est au Québec que les citoyens suivent le plus les nouvelles et l'actualité, selon une étude publiée lundi par Statistique Canada.

De 2003 à 2013, la proportion de Canadiens disant suivre les nouvelles et l'actualité tous les jours a diminué pour passer de 68 % à 60 %.

Le Québec a enregistré la proportion la plus élevée des personnes intéressées par l'actualité avec 63 %. L'Alberta (53 %) et le Manitoba (55 %) ont affiché les proportions les plus faibles au pays.

«Sur le plan régional, le Québec (82 %) a observé la proportion la plus élevée de personnes qui écoutaient la télévision pour suivre les nouvelles et l'actualité», signale-t-on.

Dans l'ensemble du Canada, en 2013, tout comme en 2003, la télévision était le type de média le plus souvent consommé chez les personnes assidues aux nouvelles et à l'actualité plusieurs fois par mois ou plus fréquemment. L'intérêt pour la télévision a cependant diminué pour passer de 90 % en 2003 à 78 % en 2013.

La proportion de Canadiens qui lisent les journaux était également à la baisse.

«En 2003, 69 % des personnes qui suivaient les nouvelles et l'actualité au moins plusieurs fois par mois le faisaient en lisant les journaux. En 2013, cette proportion s'établissait à 51 %», signalent les analystes fédéraux.

L'utilisation d'Internet pour suivre les nouvelles et l'actualité a presque doublé pour passer d'un taux de 30 % en 2003 à 59 % en 2013.

«Les jeunes et les personnes ayant un haut niveau de scolarité étaient plus susceptibles d'utiliser Internet pour suivre les nouvelles et l'actualité, alors que les personnes plus âgées et les gens moins scolarisés avaient plus tendance à écouter la télévision», explique-t-on.

À l'échelle canadienne, la proportion des personnes qui ont affirmé suivre rarement ou jamais les nouvelles et l'actualité, a presque doublé pour atteindre 13 % en 2013, comparativement à 7 % en 2003.

Cette tendance était plus marquée chez les jeunes. Chez les 15 à 34 ans 21 % ne suivaient pas l'information en 2013, contre 11 % en 2003. En comparaison, chez les Canadiens âgés de 55 ans et plus, cette proportion est passée de 4 % à 6 % durant la période observée par Statistique Canada.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos