Agence QMI

Boralex obtient 88 millions $ pour des parcs éoliens en France

Boralex obtient 88 millions $ pour des parcs éoliens en France

Le chantier du parc éolien de Boralex à Saint-Tite-des-Caps en 2012.Photo Archives / Agence QMI

MONTRÉAL - La société d'énergie montréalaise Boralex (BLX : TSX), spécialisée dans l'éolien, l'hydroélectricité, le thermique et le solaire, a récemment bouclé le financement de deux parcs éoliens en France, pour des investissements totaux de plus de 88 millions $.

Ce financement est assuré par le Crédit Industriel et Commercial (groupe Crédit Mutuel, un réseau bancaire français) en collaboration avec le Mouvement Desjardins.

Le site éolien de Touvent, dans le sud-ouest de la France, a obtenu un financement de 29,9 millions $. La mise en service des installations est prévue pour le 2e trimestre 2016.

Le site éolien de Saint-Patrick, dans le nord de la France, a été refinancé à long terme pour 59,5 millions $. Ce site est en activité depuis 2009. Boralex se servira du refinancement pour notamment rembourser le solde d'un prêt qui avait été contracté, soit 39,9 millions $.

Boralex, fondée en 1982, a fait ses premiers pas en France en 1998 en achetant une centrale hydroélectrique. À la même époque, l'entreprise a fait l'acquisition d'une centrale thermique dans l'État du Maine. Les acquisitions se sont ensuite succédé à un rythme soutenu.

Au 30 septembre 2015, 51 % des activités de Boralex se déroulaient en France (avec une puissance de 494 mégawatts, 40 % au Canada (plus de 393 MW) et 9 % aux États-Unis (83 MW).

Au troisième trimestre de 2015 (derniers résultats disponibles), Boralex a obtenu 53,9 millions $ grâce à la vente d'énergie et a déclaré une perte nette attribuable aux actionnaires de 14,1 millions $ ou 0,29 $ par action de base.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos