Agence QMI

Les agriculteurs inondés de paperasserie

Les agriculteurs inondés de paperasserie

Photo Fotolia

MONTRÉAL - Plus que les autres propriétaires d'entreprises, les exigences réglementaires et les formulaires pleuvent sur les agriculteurs, au point où ils se disent préoccupés par le poids de la paperasserie a avancé jeudi la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante.

Dans un sondage mené auprès des propriétaires de PME, dont les résultats sont dévoilés dans le cadre de la Semaine de sensibilisation à la paperasserie, 76 % des agriculteurs estiment que le fardeau réglementaire et administratif pèse lourd, contre 69 % pour les entrepreneurs des autres secteurs d'activités.

Pour illustrer cette situation, la FCEI souligne que Statistique Canada demande aux agriculteurs de remplir le long questionnaire du Recensement de l'agriculture chaque printemps.

«C'est incroyable que Statistique Canada continue de leur demander de remplir un sondage de quinze pages au printemps, en pleine période des semences, une des plus occupées de l'année chez nos agriculteurs», a commenté Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Depuis, le gouvernement fédéral a émis la possibilité de rendre ce questionnaire accessible en ligne, ce qui pourrait représenter une amélioration.

Dans le sondage de la FCEI, les agriculteurs soutiennent que l'Agence du revenu du Canada, celles des services frontaliers et de l'inspection des aliments, Statistique Canada et les divers règlements municipaux et liés à l'étiquetage des produits sont les organismes dont les demandes réglementaires exigent un temps considérable.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos