Agence QMI

Un salaire minimum à 15 $ de l'heure?

Un salaire minimum à 15 $ de l'heure?

Photo Fotolia

MONTRÉAL - Le mouvement nord-américain favorable à une hausse du salaire minimum à 15$ de l'heure atteint Montréal.

Montréal fait partie des quelque 200 villes où se sont tenues des manifestations mardi pour promouvoir un tel salaire. Dans la métropole, le rassemblement s'est déroulé devant le bureau du premier ministre Couillard.

Au Québec, le salaire minimum actuel est de 10,55 $ de l'heure.

Sous la pression des syndicats, certains États et villes américaines ont adopté des lois pour hausser le salaire minimum. L'Alberta entend adopter un tel salaire en 2018.

Selon Julien Daigneault, porte-parole de l'initiative à Montréal, le salaire minimum ne permet pas de vivre de manière décente ni «d'avoir des chances d'améliorer sa condition de vie. Le salaire minimum ne permet pas du tout de sortir de la pauvreté ni de l'endettement. C'est pour ça qu'on pousse un salaire minimum de 15 $ de l'heure, qui est un salaire minimum viable, tel que démontré par une étude de l'IRIS récemment».

M. Daigneault ne réfute pas le fait que certaines petites et moyennes entreprises pourraient ne pas pouvoir verser un tel salaire horaire à leurs employés. Il propose l'exemple de la ville de Seattle, aux États-Unis, où les PME doivent démontrer leur incapacité financière, chiffres à l'appui.

Dans de tels cas, les entreprises bénéficient d'une subvention versée à partir d'une taxe supplémentaire prélevée auprès des grandes entreprises, telles que Walmart, soutient M. Daigneault.

Aux États-Unis, plusieurs travailleurs de McDonald's, Burger King et KFC ne sont pas entrés au travail pour appuyer cette revendication.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos