Agence QMI

Bell Média: le couperet tombe encore

Bell Média: le couperet tombe encore

Bell Média n'a ni confirmé, ni commenté ces mises à pied. Photo Archives / Agence QMI

MONTRÉAL - La restructuration se poursuit chez Bell Média au Québec. Plusieurs cadres, dont les patrons des chaînes Canal Vie et Z, ont perdu leur emploi jeudi, dans la foulée de l'intégration d'Astral Média en 2013. Une nouvelle vice-présidence à la programmation à la télé française a aussi été nommée.

La directrice de Canal Vie, Lyne Denault, de même que son vis-à-vis à la chaîne Z, Jacques Mathieu, ont tous deux quitté l'entreprise, selon certains médias. Au moins cinq autres cadres ont aussi été remerciés, dont Élisabeth Lapointe, directrice principale aux communications corporatives, et Jean Martin et directeur général d'Énergie et Rouge FM à Québec.

Bell Média n'a ni confirmé, ni commenté ces mises à pied, mais son porte-parole Olivier Racette a confirmé dans une courte déclaration qu'un «certain nombre de postes de directeur ont été abolis cette semaine dans plusieurs bureaux de Bell Média à travers le Canada, dans le cadre de la réorganisation en cours au sein de l'entreprise».

La compagnie a aussi annoncé la nomination de Me Dany Meloul, au poste de vice-présidente, Programmation, Télévision de langue française.

Mme Meloul, qui occupait jusqu'à ce jour le poste de chef adjointe au service juridique, sera responsable de toutes les activités liées aux grilles horaires, à la planification, au contenu original et aux acquisitions pour les chaînes Canal Vie, Canal D, Z, VRAK et Investigation, en plus des télévisions payantes Super Écran et Cinépop.

Mme Meloul sera appuyée de Jean-Pierre Laurendeau, directeur principal, Programmation (Canal Vie, Canal D, Z et Investigation), et de Zoé Gilbert-Crabtree, directrice principale, Programmation (Super Écran, Cinépop et VRAK). Ces deux cadres étaient déjà à l'emploi de Bell Média.

Les suppressions de postes surviennent moins d'un mois après que l'entreprise eut mis à pied le vice-président contenu, Mario Clément, qui orchestrait notamment le contenu des chaînes Canal D, Canal Vie, VRAK et Super Écran.

Un autre cadre, Charles Benoît, qui avait la responsabilité des activités de télévision et de radio dans la province, avait été évincé en août.

Bell a acquis les stations de radios et de télévision d'Astral Média en juin 2013 pour 3,4 milliards $. Un mois plus tard, une première vague de compressions emportait une trentaine de postes.

À l'époque, Bell Média expliquait les mises à pied par la réduction du nombre de postes se chevauchant à Bell Média et à Astral, autant à Montréal qu'à Toronto.

On ignore pour le moment si d'autres vagues de mises à pied surviendront, mais certains parlent que le géant des médias pourrait supprimer une centaine d'emplois au Québec.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos