Cinq plages pour aller se rafraîchir près de Montréal (suite)

Cinq

Parc national d'Oka © Parc national d'Oka, Jean-Sébastien Perron, Sépaq

Extraits du Guide Ulysse Les plus belles escapades à Montréal et ses environs, par Alain Demers

PARC NATIONAL D'OKA

Une plage populaire, avec ses secrets…
Quand il fait très chaud, près de 10 000 baigneurs envahissent la plage du parc national d’Oka, située au bord du lac des Deux Montagnes.

Tout près, sous les pins et les chênes, sont disposées des tables de pique-nique un peu partout. Si vous avez envie de prendre le large, il suffit de louer un pédalo, un kayak ou une planche à voile.

Un mot sur l’eau, souvent brouillée. Cela est dû, en bonne partie, au fond d’argile. Aucun rapport donc avec la pollution. Même si l’eau n’est pas claire, cela n’affecte en rien sa qualité pour la baignade, les résultats des tests des dernières années ayant donné des cotes A (excellente) la plupart du temps.

Nudisme
En terminant, il faut dire un mot sur le nudisme. Tout d’abord, précisons que le littoral s’étire sur 7 km dont 1 km de plage surveillée. Bordée par la forêt, la majeure partie de la rive se trouve en retrait de la concentration des baigneurs.

Cette plage sauvage dont le parc se garde bien de faire la promotion est fréquentée par des adeptes du naturisme dont quelques familles. Le nudisme intégral est courant, malgré son illégalité.

Comme la situation existe depuis plusieurs années, on croit à tort que le naturisme y est toléré. Il faut savoir que la Sûreté du Québec intervient seulement s’il y a des plaintes.

Voilà la nuance. Étant donné la discrétion de l’ensemble des nudistes, tout porte à croire que les plaintes ne sont pas courantes.




RÉCRÉ-O-PARC

Un petit lac près de la ville
À seulement 20 min du pont Champlain, près des écluses de Sainte-Catherine, se trouve le Récré-O-Parc, à l’entrée duquel il y a un petit lac artificiel aux rives sablonneuses. Pas si petit quand même, car il accueille jusqu’à 2 000 baigneurs.

Au casse-croûte, une terrasse est mise à la disposition des visiteurs. Vous avez aussi le loisir de pique-niquer près de la plage. Mieux vaut apporter une couverture car il n’y a pas beaucoup de tables. Si vous avez un barbecue portatif, vous pouvez vous installer plus en retrait dans le parc, face aux rapides de Lachine.




PARC RÉGIONAL DES ÎLES DE SAINT-TIMOTHÉE

Une jolie plage à l’eau limpide
Dans les îles de Saint-Timothée, à Salaberry-de-Valleyfield, une baie sablonneuse accueille un peu plus de 2 000 personnes quand il fait chaud. La limpidité de l’eau étonne: un peu en retrait des baigneurs, vous pouvez voir vos pieds quand vous êtes immergé jusqu’aux épaules.

Jamais on ne se croirait dans le Saint-Laurent. Il faut dire que la plage est davantage constituée de sable fin plutôt que de glaise dans cette partie du fleuve, entre le lac Saint-Louis et le lac Saint-François.

Les activités ne manquent pas: volleyball, patin à roues alignées sur une piste de 2 km, sentier d’hébertisme et modules de jeux pour enfants. Vous avez également le loisir de louer un canot, un kayak ou un pédalo pour explorer les alentours. Pas mal pour une petite plage.




RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

  • Parc-nature du Cap-Saint-Jacques
    20099 boul. Gouin O., Montréal
    (514) 280-6871
    www.ville.montreal.qc.ca/parcs-nature

  • Plage municipale Saint-Zotique
    110 81e Avenue, Saint-Zotique
    (450) 267-3003
    www.st-zotique.com

  • Récré-O-Parc
    5340 boul. Marie-Victorin, Sainte-Catherine
    (450) 635-3011
    www.ville.sainte-catherine.qc.ca

  • Parc régional des îles de Saint-Timothée
    240 rue St-Laurent, Salaberry-de-Valleyfield
    (450) 377-1117
    www.ville.valleyfield.qc.ca

  • Parc national d’Oka
    2020 ch. Oka, Oka
    (450) 479-8365
    www.sepaq.com




  • Vidéos

    Photos