Benoît Rioux
Agence QMI

Une «Première ligue» au Québec

Soccer - Une «Première ligue» au Québec

Stéphan Lessard, commissaire de la Première ligue de soccer du Québec.© Agence QMI


Benoît Rioux

Une nouvelle ligue de soccer de haut niveau voit le jour au Québec.

Tel qu’annoncé mercredi, en conférence de presse, la «Première ligue de soccer du Québec» démarrera ses activités en avril 2012.

«L’objectif est de créer une alternative intéressante pour les joueurs, dont le calibre se situe entre le soccer élite et celui de l’Impact, d’indiquer le nouveau commissaire Stéphan Lessard. Avec le passage de l’Impact en Major League Soccer, l’occasion est parfaite. Avec le bassin de bons joueurs au Québec, il y a parfois des jeunes athlètes qui, présentement, prennent leur retraite alors qu’ils pourraient encore jouer pendant quelques années. Cette ligue de division 3 représentera un débouché attrayant pour eux.»

Déjà, cinq formations sont engagées pour prendre part au championnat, la saison prochaine, soit: Blainville, Brossard, Gatineau, Lakeshore et L’Assomption.

Quelques clubs devraient par ailleurs s’ajouter, au cours des prochaines semaines, afin de former une ligue comptant de 6 à 12 équipes québécoises. Certains représentants de Québec et de Trois-Rivières montrent notamment de l’intérêt, mais demeurent encore réticents, pour l’instant, à payer les frais d’adhésion de 10 000$.

L’équipe des moins de 21 ans de l’Impact de Montréal, qui évolue présentement dans la Ligue canadienne de soccer, pourrait naturellement se joindre au circuit. Mais selon plusieurs sources, ce ne sera pas pour l’année prochaine.

Des joueurs payés

La «Première ligue», le plus haut calibre au Québec, comptera bon nombre de joueurs professionnels, dont quelques étrangers.

«Il y aura un minimum de neuf joueurs payés par équipe», précise Kambiz Ebadi, directeur des compétitions pour la Fédération de soccer du Québec.

D’autres athlètes non-professionnels complèteront les formations, qui compteront un plafond salarial.

Si aucun joueur n’a encore été mis sous contrat, il y a eu certains pourparlers. L’embauche de plusieurs jeunes de qualité est évidemment envisagée. On pense par ailleurs que quelques anciens joueurs de l’Impact pourraient aussi se joindre à l’aventure.

«Ils sont les bienvenus», note le commissaire Lessard.

Une question de marketing

Les grandes lignes de la «Première ligue» étant annoncées, on rêve maintenant d'attirer les commanditaires pour créer un projet de grande envergure.

Un championnat canadien, opposant l’éventuel gagnant de la «Première ligue» à celui de l’actuelle Canadian Soccer League, est dans l’air. On parle même d’une possible représentation dans le tournoi de la CONCACAF, de la diffusion éventuelle des matchs et du lancement, un jour, d’une ligue féminine.

Pour mener la barque, le commissaire Stéphan Lessard misera sur son expérience dans le monde des affaires, lui qui était autrefois directeur marketing pour les Laboratoires Biron. Il a aussi œuvré sur le conseil d’administration de la Fondation des Jeux du Québec.

«C’est un super défi», convient-il.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos