Gomez est populaire en Alaska

Hockey

Scott Gomez est apprécié de ses nouveaux coéquipiers. Photo Archives

Dernière mise à jour: 16-11-2012 | 11h19

Au cours de son premier match avec les Aces de l'Alaska dans la East Coast Hockey League (ECHL), mercredi, Scott Gomez a amassé deux points, dont le but gagnant.

Bien qu'il ne soit plus habitué à ce genre de performance dans la Ligue nationale de hockey (LNH), son coéquipier Alexandre Imbeault n'a pas été étonné par les prouesses du joueur du Canadien de Montréal.

«Lors du dernier lock-out dans la LNH, il avait habitué les partisans à ce type de prestation, a indiqué le Québécois de 26 ans, à la chaîne TVA Sports, jeudi. Il n'a pas la même pression en Alaska qu'à Montréal.»

Imbeault n'a que de bons mots pour son nouveau coéquipier, qu'il a appris à connaître au cours des dernières semaines.

«C'est un meneur dans le vestiaire, un super bon gars. Il est très généreux, a-t-il avoué. Il est toujours disponible pour les jeunes joueurs, même s'il ne les connaît pas beaucoup. Il est bon pour tout le monde ici.

«C'est pourquoi il est difficile de comprendre les critiques dirigées à son endroit lorsque tu le connais personnellement. Les gens s'attendent à beaucoup de lui en raison du salaire qu'il commande, mais il nous aide vraiment.»

L'ancien attaquant de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) croit également qu'il n'y aucun joueur aussi populaire que Gomez en Alaska.

«Je crois que les billets sont déjà tous vendus pour les deux matchs du week-end, a-t-il déclaré. C'est le gars le plus connu de la foule. Il n'y a aucun hockeyeur de l'Alaska qui a connu autant de succès que lui dans la LNH.»

Un grand voyageur

Imbeault a porté les couleurs des Remparts de Québec, des Tigres de Victoriaville et des Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ. Au total, il a évolué pour 10 équipes différentes chez les professionnels. Il a joué dans la Ligue américaine, dans la ECHL, en République tchèque, en Autriche et même en Norvège.

«J'avais joué ici en Alaska à 22 et à 23 ans et j'avais adoré cela, s'est-il rappelé. C'est une belle expérience de jouer avec des joueurs de la LNH. Si le lock-out se poursuit, je crois que nous aurons de bonnes chances de remporter la coupe (Kelly).»


Vidéos

Photos