Bon joueur, «bad» joueur

Le

Jonathan Duhamel et Daniel Negreanu © Agence QMI / WENN.com


Benoît Rioux

Dernière mise à jour: 23-11-2012 | 10h30

Plusieurs grands joueurs de poker au monde, dont Jonathan Duhamel et Daniel Negreanu, sont à Kahnawake pour le World Poker Tour.

Le tournoi principal, qui se tient du 23 au 27 novembre au club Playground, rassemble effectivement bon nombre de visages connus qui gagnent leur vie avec le célèbre jeu de cartes.

«C'est bien d'accueillir l'élite à la maison, a indiqué le Québécois Jonathan Duhamel. J'ai plusieurs amis suédois ou américains qui sont ici. Étant donné qu'il s'agit du seul arrêt du World Poker Tour au Canada, il y a aussi beaucoup de joueurs qui viennent de l'Ontario pour y participer.»

Évidemment, les Québécois sont également très nombreux à participer au tournoi.

Negreanu, qui est le Canadien le mieux classé (neuvième) pour le titre de joueur de l'année du Global Poker Index -devant Duhamel 13e-, pourrait d'ailleurs en profiter pour découvrir quelques bons joueurs de la Belle province alors qu'il ne considère pas nécessairement le Québec comme une nation dominante au poker.

«Honnêtement, la réalité est que je connais davantage deux joueurs qui sont excellents au Québec. Il y a Jonathan et Érik Cajelais. Pour les autres, je ne peux pas me prononcer car je ne sais pas vraiment qui ils sont.»

À propos de Duhamel, Negreanu multiplie toutefois les compliments.

«Certains joueurs dans le milieu ont déjà dit que Jonathan avait été simplement chanceux lorsqu'il a gagné son titre des Séries mondiales de poker (en 2010), reconnaît Negreanu. Cette année, il a prouvé que ses succès ne sont pas seulement une question de hasard. En même temps, je dois reconnaître qu'il est meilleur aujourd'hui qu'à ses débuts. Il est plus intelligent et sait qu'on ne peut jamais arrêter d'apprendre au poker.»

Duhamel lui renvoie les fleurs . «Daniel est certainement parmi les meilleurs joueurs au monde. Ça fait une quinzaine d'années qu'il joue dans les plus grands tournois. Il est très expérimenté.»

Un fan de hockey

Tous deux membres de l'équipe PokerStars, Duhamel et Negreanu ont développé une relation d'amitié au fil des années.

«On parle souvent de hockey ensemble. Son seul grand défaut, c'est qu'il aime les Maple Leafs de Toronto», lance Duhamel, en riant.

Originaire de Toronto, Negreanu est effectivement un grand partisan de hockey, mais ne s'identifie pas particulièrement aux Leafs.

«J'ai une trentaine de chandails de hockey à la maison, dit-il. Si je suis plutôt frustré par le présent lock-out, c'est surtout parce que j'avais une bonne équipe dans mon pool de hockey et que la saison n'est toujours pas commencée.

«Plus sérieusement, c'est une honte ce qui se passe présentement. Je blâme particulièrement le commissaire Gary Bettman. Sans lui, il y aurait du hockey présentement. Bettman n'a pas d'affaire là.»

Même pour les joueurs de poker canadiens, qu'ils soient Québécois ou Ontariens, le hockey demeurera toujours le sport national, un sport où il y a place à l'émotion.


Vidéos

Photos