Kurtis Larson
Agence QMI

Aperçu: Association de l'Est


Kurtis Larson

L'écart entre les meilleures et pires formations de l'Association de l'Est de la MLS continue de s'amplifier.

Le Sporting de Kansas City aborde la saison 2013 de la MLS en tant que favori pour s'imposer dans l'Est après une campagne 2012 de rêve lors de laquelle la formation du Missouri a récolté des points dans tous ses matchs, sauf sept.

Malgré la perte de joueurs importants comme Roger Espinoza et Kei Kamara, partis en Premiership anglaise, l'ajout de l'Américain Benny Feilhaber et du joueur désigné argentin Claudio Bieler vient contrebalancer le tout.
Avec un Bobby Convey en santé, il n'y a aucune raison pour que les représentants du Midwest américain ne finissent pas au sommet dans l'Est pour une troisième saison consécutive.

C'est après que la situation se complique.

Le Fire de Chicago semble en avoir fait assez durant l'hiver pour améliorer son sort au classement, ajoutant à sa formation l'ancien des Red Bulls de New York Joel Lindpere au duo offensif formé de Chris Rolfe et Sherjill MacDonald.

Bien que plusieurs interrogations demeurent quant à la défensive de la formation de l'Illinois, l'ajout de l'ancien milieu de terrain des Rapids du Colorado Jeff Larentowicz devrait stabiliser les choses à l'arrière.

Aussi sur Canoe.ca

Fort de ses deux présences consécutives en finale de la coupe MLS, il n'y aucune raison de penser que le Dynamo de Houston ne participera pas aux éliminatoires en 2013.

Les Red Bulls de New York représentent un mystère à l'approche du début de la saison. Bien qu'elle ait attiré le défenseur Jamison Olave dans ses rangs, le club new-yorkais n'a toujours pas résolu son problème devant le filet. De plus, les Red Bulls ont également échangé Kenny Cooper, auteur de 18 buts l'an dernier, au FC Dallas contre un choix au repêchage et de l'argent.

Par contre, avec une paire de vétérans comme Thierry Henry et Tim Cahill, qui ont tous deux déjà participé à la Coupe du monde de soccer de la FIFA, il est plutôt compliqué de penser à un scénario qui exclura les Red Bulls des éliminatoires.

Le Crew de Columbus pense avoir une formation similaire à celle qui a remporté la coupe MLS en 2008 et l'Impact de Montréal pourrait surprendre si ses joueurs italiens vieillissants peuvent rester en santé.

Toutefois, l'Impact semblait extrêmement organisé lors de ses matchs préparatoires à Orlando et est un choix plutôt sûr pour une qualiffication en éliminatoires. Le noyau de l'équipe - Matteo Ferrari, Alessandro Nesta, Patrice Bernier, Felipe et Marco Di Vaio - est l'un des meilleurs de la ligue et par conséquent, seules les blessures peuvent priver l'Impact d'une saison positive.

Le D.C. United, qui a atteint la finale de l'Est l'an dernier, sera encore dans la course sans toutefois avoir de la profondeur à la défense. De plus, le Canadien de 34 ans, Dwayne De Rosario, pourra-t-il continuer à offrir un niveau de jeu élevé?

Du côté du FC Toronto, les prochains mois devraient être difficiles si le président et directeur général de l'équipe, Kevin Payne, n'amène pas de renfort. Bien que l'avenir soit rose au dire de Payne, il sera difficile pour le club de la Ville Reine de sortir des bas-fonds du classement de l'Association Est.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos