Tentative de meurtre au centre-ville


Élizabeth Laplante

Dernière mise à jour: 16-11-2012 | 21h41

Une altercation entre trois hommes s'est soldée par une tentative de meurtre vendredi, sur la rue Sainte-Catherine, au centre-ville de Montréal.

L'agression s'est déroulée peu avant 13 h près de l'intersection du boulevard Saint-Laurent.

Pour une raison inconnue, une dispute verbale a éclaté entre les deux suspects et la victime, âgée de 26 ans.

À un certain moment, l'un des suspects aurait poignardé la victime à plusieurs reprises au haut du corps pour ensuite prendre la fuite sur la rue Sainte-Catherine en direction est, a indiqué le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Raphaël Bergeron.

La victime s'est dirigée vers le métro Saint-Laurent et s'est s'effondrée sur le sol.

«Le gars criait. Il était plein de sang et il est parti en courant vers le métro», a raconté Adam qui a assisté à une partie de la scène alors qu'il se trouvait en face, dans le restaurant La Belle Province où il travaille.

L'homme a été transporté à l'hôpital pour y soigner des blessures graves. En soirée vendredi, le SPVM a précisé que l'état de santé de l'homme s'était stabilisé et qu'il était désormais hors de danger.

Un périmètre de sécurité a été établi sur les lieux de l'agression et la police était à la recherche de deux hommes, l'un à la peau noire et l'autre à la peau blanche, âgés dans la vingtaine. Des témoins de la scène été rencontrés par les enquêteurs.

L'agent Bergeron a également souligné que la tentative de meurtre a possiblement été captée par une caméra de surveillance qui se trouve à l'angle de la rue Sainte-Catherine et du boulevard Saint-Laurent. La bande vidéo devait donc être visionnée par les policiers afin de tenter de recueillir plus de détails sur les circonstances entourant l'événement.

Bien que les motifs de l'agression ne soient pas connus pour l'instant, l'hypothèse d'une transaction de drogue qui a mal tourné ferait partie de celles envisagées par les enquêteurs.

Selon des employés d'un commerce situé près des lieux du crime, qui ont vu la victime alors qu'elle tentait d'échapper à ses agresseurs, il y aurait souvent des transactions de drogue dans le quartier.



Vidéos

Photos