Elizabeth Laplante
Agence QMI

Une tête humaine retrouvée dans le parc Angrignon?

Montréal - Une tête humaine retrouvée dans le parc Angrignon?

On ignore pour l'instant à qui cette tête pourrait appartenirPhoto ELIZABETH LAPLANTE/AGENCE QMI


Elizabeth Laplante

Dernière mise à jour: 01-07-2012 | 22h24

MONTRÉAL – Des restes humains, possiblement une tête, auraient été retrouvés en bordure du lac du parc Angrignon, dimanche, dans le sud-ouest de Montréal, a appris l'Agence QMI.

On ignore pour l'instant à qui ces restes humains appartiennent et s'il s'agit de restes humains. Toutefois, sans confirmer qu'elle serait celle de l'étudiant chinois Jun Lin, présumée victime de celui surnommé le «dépeceur de Montréal», Luka Rocco Magnotta, ni même que ce qui a été retrouvé est bien une tête humaine, la porte-parole de la police de Montréal a fait référence à ce dossier.

«C'est une information reçue par les enquêteurs des crimes majeurs dans le dossier Magnotta qui les a menés au parc Angrignon», a spécifié la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Anie Lemieux, en ajoutant que l'information n'avait pas été transmise par un passant.

Mme Lemieux a indiqué que «c'est quelque chose qui ressemblerait à des restes humains» qui a été retrouvé. Elle a ajouté que ce qui a été découvert dans le parc sera analysé au cours des prochains jours au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale à Montréal et que les résultats pourraient être connus d'ici une semaine.

Aussi sur Canoe.ca
Selon la porte-parole, c'est principalement par respect pour la famille de Jun Lin que la police confirme très peu d'informations. La famille de Jun Lin aurait d'ailleurs été rencontrée et informée des derniers développements survenus dans cette affaire.

Une fois l'analyse effectuée, «on sera en mesure de confirmer s'il s'agit de restes humains et si le tout est relié au dossier de Magnotta», a conclu Mme Lemieux.

Important déploiement policier

De nombreux policiers et enquêteurs étaient dans le parc Angrignon en début de soirée, dimanche. Un camion de l'identité judiciaire de la police a notamment été aperçu. Un périmètre de sécurité a été établi dans le parc.

On se souvient que la tête de Jun Lin, étudiant à l'Université Concordia, était toujours manquante, alors que son tronc a été retrouvé dans une valise dans un amas d'ordures dans le quartier montréalais de Côte-des-Neiges et que quelques-uns de ses membres ont été envoyés par la poste en différents endroits du pays à la fin mai et au début juin.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos