Le président du Comité de suivi démissionne

Osisko

Le président du comité de suivi Osisko Malartic, Bernard Gauthier. Photo archives / Agence QMI


David Prince

MALARTIC - Le président du Comité de suivi de Malartic, Bernard Gauthier, a démissionné lundi matin. Le comité devait rencontrer la minière mercredi pour faire le point sur sa raison d'être.

Certains médias avaient dévoilé que les membres du comité démissionneraient en bloc, mercredi. Or, selon M. Gauthier, il ne s'agissait que d'une des options qui s'offraient au groupe de bénévoles.

Dans une lettre transmise aux médias, M. Gauthier a affirmé qu'il n'était pas au courant des déclarations diffusées. «Cela fait en sorte que la communication est devenue incontrôlable et certaines informations pourraient porter à confusion tant du côté de la population qu'auprès du principal intéressé, la minière Osisko», a-t-il expliqué.

M. Gauthier a indiqué également avoir initié la remise en question du Comité. «Différentes options s'offraient à nous et une rencontre était prévue cette semaine pour faire le point avec les dirigeants de Osisko, a-t-il dit. Malheureusement, une de ces options qui devait être discutée lors de cette rencontre a été diffusée (la démission), ce qui fait en sorte qu'il est devenu difficile de garder le cap sur nos objectifs et a créé un climat de méfiance.»

Ce groupe d'une dizaine de citoyens bénévoles avait été constitué en 2009 pour faire le lien entre la population de Malartic et l'entreprise.


Vidéos

Photos