Actualités

Sondage Léger Marketing/Journal de Montréal/TVA/Canoë/The Gazette

Les intentions de vote des Québécois


Journal de Montréal
11/11/2008 04h00
page 1 | page 2


1. Le PQ prend la tête chez les francophones

Si des élections provinciales avaient eu lieu entre le 7 et le 9 novembre 2008, le Parti libéral du Québec aurait obtenu 41% des suffrages après répartition des indécis, contre 35% pour le Parti Québécois. L’Action démocratique du Québec aurait pour sa part récolté 14% des voix tandis que les autres partis se partagent les dix points restant (4% au parti Québec solidaire, 4% au Parti vert et 2% à d’autres partis).

Les intentions de vote à l’échelle du Québec sont stables depuis le dernier sondage réalisé la semaine précédant le déclenchement des élections, le PLQ obtenant alors 42%, le PQ 34% et l’ADQ 14%. Cependant, chez les francophones, le PQ prend l’avantage en récoltant 39% des intentions de vote contre 34% au PLQ (le dernier sondage les plaçait à égalité, à 37%), tandis que l’ADQ conserve la même position chez les francophones, à un point près (17%).

INTENTIONS DE VOTE PROVINCIAL AU QUÉBEC

Question: Si des élections provinciales avaient lieu aujourd'hui, pour quel parti auriez-vous l’intention de voter? Serait-ce pour le Parti libéral de Jean Charest, le Parti québécois de Pauline Marois, l’Action démocratique de Mario Dumont, le parti Québec Solidaire de Françoise David ou le Parti vert de Guy Rainville?

Dans le cas où un répondant était sans opinion, la question de relance suivante était posée: Même si votre choix n’est pas encore fait, pour quel parti politique auriez-vous le plus tendance à voter?

Avant répartition
(n=1001)
Après répartition
(n=888)
Francophones
(n=803)
Non-francophones
(n=85)
Parti libéral du Québec 36% 41% 34% 66%
Parti québécois 31% 35% 39% 17%
Action démocratique du Québec 12% 14% 17% 5%
Québec Solidaire 4% 4% 4% 5%
Parti vert 4% 4% 4% 5%
Autres 2% 2% 2% 2%
Ne voterait pas / Annulerait 4% - - -
Ne sait pas 6% - - -
Refus 1% - - -
Note: La répartition des indécis a été effectuée de façon proportionnelle aux intentions de vote.


2. Meilleur premier ministre: Jean Charest conserve son avance sur Pauline Marois

Dans l’ensemble, 40% des personnes interrogées croient que Jean Charest est la personnalité qui ferait le meilleur premier ministre. Le chef libéral obtient ainsi le même résultat qu’à la fin octobre. Pauline Marois reste deuxième mais récolte maintenant 30% (contre 26% fin octobre).

LE MEILLEUR PREMIER MINISTRE

Question: Selon vous, quelle personnalité politique suivante ferait le meilleur premier ministre du Québec?

10 nov. 2008 28 oct. 2008 Juin 2008 Avril 2008 Janv. 2008 Nov. 2007 Sept. 2007
Jean Charest 40% 40% 36% 32% 28% 24% 19%
Pauline Marois 30% 26% 31% 30% 33% 36% 33%
Mario Dumont 11% 12% 15% 18% 27% 28% 23%
Françoise David 4% 3% 4% 3% 2% 3% 3%
Guy Rainville* 1% 1% 2% 2% 3% 1% 1%
Aucun 10% 10% - - 4% 4% 11%
Ne sait pas / Refus 4% 8% 12% 15% 3% 4% 10%
* Dans les sondages de septembre 2007 à avril 2008, Scott McKay était chef du Parti vert.


3. Jean Charest: un leader un peu plus inspirant

Concernant le leader qu’ils trouvent le plus inspirant, 34% des personnes interrogées choisissent Jean Charest, 30% Pauline Marois et 18% Mario Dumont.

LE LEADER LE PLUS INSPIRANT

Question: Selon vous, lequel de nos trois chefs politiques est le plus inspirant?

%
Jean Charest 34%
Pauline Marois 30%
Mario Dumont 18%
Aucun 15%
Ne sait pas / Refus 3%

4. Baisse du taux de satisfaction

Bien qu’il obtienne toujours un niveau de satisfaction élevé, le premier ministre Jean Charest voit le taux de satisfaction à l’endroit de son gouvernement diminuer depuis le déclenchement de la campagne, passant de 62% le 28 octobre à 55% le 10 novembre.

SATISFACTION À L'ÉGARD DU GOUVERNEMENT

Question: Êtes-vous très satisfait(e), plutôt satisfait(e), plutôt insatisfait(e) ou très insatisfait(e) du gouvernement de Jean Charest?

10 nov. 2008 28 oct. 2008 Juin 2008 Avril 2008 Janv. 2008 Nov. 2007 Sept. 2007
TOTAL SATISFAIT 55% 62% 57% 49% 47% 40% 32%
Très satisfait(e) 9% 9% 8% 7% 5% 6% 3%
Plutôt satisfait(e) 46% 53% 49% 42% 42% 34% 29%
TOTAL INSATISFAIT 43% 34% 40% 46% 53% 58% 63%
Plutôt insatisfait(e) 28% 23% 28% 31% 36% 37% 36%
Très insatisfait(e) 15% 11% 12% 16% 17% 21% 27%
Ne sait pas / Refus 2% 4% 4% 4% 0% 2% 5%


5. Le déclenchement des élections influence négativement le vote de 30% des électeurs

Dans l’ensemble, 55% des personnes interrogées affirment que la décision de Jean Charest de déclencher des élections maintenant, en dépit du fait qu’une majorité de Québécois n’en souhaitent pas, n’aura pas d’influence sur leur vote. Une proportion de 30% disent que cela les influencera négativement, et 12% que cela les influencera positivement.

LA TENUE D’ÉLECTIONS

Question: Est-ce que la décision de Jean Charest de déclencher des élections maintenant influencera votre vote le 8 décembre prochain? Si oui, est-ce positivement ou négativement?

%
Influencera mon vote positivement 12%
Influencera mon vote négativement 30%
N'influencera pas mon vote 55%
Ne sait pas / Refus 4%
Source: Léger Marketing

Méthodologie

Ce sondage Léger Marketing a été effectué par téléphone auprès de 1 001 Québécois et Québécoises, du 7 au 9 novembre 2008. Un échantillon de cette taille présente une marge d’erreur maximale de ± 3,4%, 19 fois sur 20.

Les données finales ont été pondérées selon le sexe, l’âge, la langue maternelle et la région, de façon à être représentatives de la population du Québec, selon les dernières données de Statistique Canada.


page 1 | page 2


 
Actualités
[an error occurred while processing this directive]