Des puces contrefaites dans les Hercules canadiens?

Sécurité

«Des discussions sont en cours avec le constructeur», selon le gouvernement fédéral. Photo Archives / Agence QMI

Des pièces contrefaites se trouveraient dans les cockpits des avions Hercules achetés par le Canada, a rapporté mercredi la CBC.

Il s'agirait de puces électroniques chinoises qui pourraient compromettre la sécurité des appareils.

Selon le réseau, les Forces canadiennes et le gouvernement Harper sont au courant depuis juillet de la présence de ces pièces contrefaites qui ne répondent pas aux critères de sécurité.

«Des discussions sont en cours avec le constructeur Lockheed Martin sur cette question», a dit le gouvernement fédéral à CBC.

Une enquête du Sénat américain avait révélé l'utilisation de composants électroniques de contrefaçon dans plusieurs avions équipements militaires de l'armée américaine.

En 2008, Ottawa a signé une entente de 1,4 milliard $ avec Lockheed Martin pour l'acquisition de 17 avions cargo Hercules C-130J. Cet appareil de transport polyvalent peut servir tout aussi bien pour des missions militaires qu'humanitaires.


Vidéos

Photos