Elle épousera l'assassin de sa soeur jumelle

Argentine - Elle épousera l'assassin de sa soeur jumelle

Photo Fotolia

BUENOS AIRES - Une Argentine âgée de 22 ans prévoit de se marier jeudi, jour de la Saint-Valentin, avec l'homme condamné et emprisonné pour l'assassinat de sa soeur jumelle, après que la justice a estimé que la jeune femme ne souffrait d'aucun trouble psychologique.

«Le lieu de notre mariage est tenu secret, afin de préserver l'intimité de la cérémonie», a déclaré mercredi sur Radio 10 le promis, Victor Cingolani, condamné à 13 ans de prison pour l'assassinat de Johana Casas, ancien mannequin et soeur jumelle de sa future épouse, Edith Casas.

M. Cingolani, détenu à la prison de Pico Truncado, dans la province de Santa Cruz, à 1500 km au sud de Buenos Aires, a été reconnu coupable, avec la complicité de Marcos Diaz, de l'assassinant en 2010 de Johana, dont lui et son complice avaient également été les amants.

«Pour moi, les deux sont mortes. Johana est avec dieu et Edith avec le diable», a estimé sur une autre chaîne locale Valentin Casas, père des deux jeunes femmes, pour qui M. Cingolani «est le véritable assassin de ma fille, un psychopathe».

À la radio, le futur marié a de nouveau clamé son innocence et assuré que même s'il avait été condamné, il allait «sortir» et qu'il avait «la foi, car toutes les preuves sont fausses».

Sa future épouse estime également qu'il a été condamné à tort.

La juge Gabriela Zapata a autorisé l'union après que des examens médicaux réclamés par la mère de la jeune femme ont conclu qu'elle ne souffrait d'aucun trouble psychologique.

Le mariage était normalement prévu pour le mois de décembre mais avait été suspendu en raison de la requête de la mère, Marcelina Orellana.

Le promis a indiqué qu'il avait seulement invité à la cérémonie l'écrivain Rodolfo Palacios, auteur notamment de Passions mortelles, treize crimes argentins.


Vidéos

Photos