«Des crosseurs professionnels»


Jean-Marc GIlbert



Voulant venir en aide à un Bloc québécois qui semblait mal en point selon les sondages, lors des élections fédérales de 2011, Gérald Larose y est allé d’une charge à fond de train contre le Nouveau Parti démocratique (NPD) et les autres partis fédéraux allant même jusqu'à traiter les politiciens de «crosseurs professionnels». Il s'est excusé la journée même, qualifiant les mots utilisés d’«abusifs» et d’«inappropriés». Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, avait aussi émis des réserves concernant les propos de Larose.


Passer à la gaffe suivante


Retour aux 10 gaffes de politiciens


Vidéos

Photos